Nos outils “indispensables” avec bébé au quotidien

Avant la naissance de Louise, ma famille à beaucoup insisté pour que je créé une liste de naissance, bien que je n’avais pas vraiment d’idées de quoi mettre dedans. Mais étant enceinte du premier bébé de la famille, notre entourage trouvait l’événement trop important pour ne pas sauter sur l’occasion de créer une liste. J’ai donc fini par me pencher sur la question et me suis finalement retrouvée avec des dizaines d’articles dont je voyais plus ou moins bien l’intérêt.

Tout compte fait, une fois bébé arrivé, cela nous a permis de faire le tri et de voir ce dont nous avions réellement besoin pour accueillir notre enfant. (Nous avons quand même gardé tous les articles qu’on nous a offert car même s’ils ne sont pas indispensables nous les utilisons tout de même =) ) Je vais donc essayer de vous faire un petit topo de notre sélection d’indispensables naissance et ce qui s’en suit.

 

  1. Le porte bébé 

Clairement le meilleur investissement de toute notre liste de naissance. J’ai commencé par me faire offrir un sling : une écharpe toute simple en forme de hamac et sans nœud que l’on place en appui sur une épaule afin de porter bébé au plus près de nous. J’ai tout simplement Adoré les débuts du portage. Le sling était vraiment l’idéal pour les tous premiers mois de bébé quand il est encore tout léger et en boule. Et puis je suis progressivement passée à l’écharpe et au porte bébé physiologique, Louise devenant un peu trop lourde pour n’être portée que sur une seule épaule (à mon goût mais certains portent jusqu’à 3 ans en sling!). Ces deux moyens de portage ont d’énormes avantages :

  • Ils permettent à bébé de prolonger l’état in-utéro après la grossesse et de s’adapter plus facilement à leur nouvelle vie aérienne.
  • Porter son enfant à hauteur de bisous, mais également de poitrine permet de l’allaiter très facilement et rapidement tout en pouvant continuer sa vie quotidienne. ( le nombre de fois ou je me suis retrouvée à faire les courses, me promener, faire le marché, allez à des rendez-vous, en sling avec ma fille pendue au sein sans que personne ne voit quoi que ce soit je ne les compte plus! =) )
  • Cela permet à l’enfant de s’endormir paisiblement et en toutes circonstances tout en entendant les battements du coeur de maman
  • en grandissant, l’enfant porté est confronté à la vie quotidienne des parents et il enregistre ainsi des connaissances très précieuses sur nos modes de vie sans même qu’on s’en rende compte!
  • il en existe tellement que vous en trouverez forcément un qui vous convient !
  • il y a tellement d’avantages que je ne vais pas tous les énumérer car ca prendra un gros morceau de l’article ^^

Attention ! Porter son bébé ne se fait pas dans n’importe quelles circonstances ni avec n’importe quel moyen de portage. Le portage physiologique est très bénéfique et consiste à respecter la morphologie naturelle de l’enfant. Il doit être assis dans le petit hamac avec les genoux plus hauts que les hanches au risque de lui provoquer des douleurs dorsales. Un cours de portage pour se lancer dans l’aventure est très recommandé surtout pour les débuts car pour un premier bébé le manipuler et le placer dans l’écharpe est parfois délicat, on à souvent peur de lui faire mal ou même qu’il tombe alors autant se rassurer tout de suite en prenant un cours !

Quelques marques de porte-bébé physiologiques : ergobaby, boba, tula, manduca…

Quelques marques d’écharpes et sling : néobulle (marque francaise), storschenwiege, dydimos, lingling d’amour,colimaçon et Cie …

2. la poussette

Et oui c’est totalement en contradiction avec le porte bébé ! N’empêche qu’elle nous a bien rendu service ! Johan étant toujours un peu hésitant à porter les premiers temps il s’est régalé à emmener promener notre pupuce pour l’endormir lors de ses siestes. Pendant presque 18 mois nous avons endormi Louise en poussette pour certaines siestes et la laissions même dormir dehors sur la terrasse été comme hiver (évidemment en prenant toujours toutes les précautions nécessaires pour qu’elle ne prenne ni chaud ni froid). Il nous est même arrivé de la laisser dormir au grand air un jour de neige (avec une bâche anti-pluie hein! On est pas fous tout de même 😉 ) et elle se réveillait toujours toute chaude et bien heureuse. Dans certains pays nordiques comme la Suède ou la norvège les bébés sont habitués à dormir en poussette à l’extérieur toute la durée de leurs siestes. Je me demande même si la santé de fer de Notre pépette n’a pas été un peu aidée par ces siestes au grand air =)

Pour le modèle, étant donné que nous avons toujours vécu dans des lieux plus ou moins isolés et en campagne/montagne, nous avons opté pour une version 4×4 avec 3 roues qui nous permet de passer partout pour les petites balades. il s’agit également d’un modèle “haut” qui fait que bébé à une bonne vue sur le paysage et ne se retrouve pas au ras du sol. pour la marque nous avons choisi la poussette Jané matrix light il me semble (je n’en suis pas certaine car nous l’avons achetée d’occasion, ce genre de poussette est rapidement hors de prix!)

 

3. L’écoute bébé 

Même si on ne s’en est jamais servi à la maison car Louise dort dans notre lit, il nous est très utile dès que nous sommes invités à droite et à gauche afin de passer une soirée ou des siestes plutôt sereins et sans avoir besoin d’aller vérifier toutes les 2 minutes si bébé ne s’est pas réveiller. Il en existe de toutes sortes plus ou moins gadget, avec vidéo de surveillance, lumières, intelligents, reliés aux téléphones etc. Nous avons opté pour le plus basique qui sert uniquement d’écouteur et ça nous va très bien =)

 

4. Un bon siège auto

Nous nous en sommes aperçu un peu tard … Mais un siège auto de bonne qualité et sécuritaire (pas forcément onéreux!) est indispensable. Heureusement nous n’avons jamais eu d’accident avec Louise mais étant donné le nombre de trajets que nous sommes amenés à faire pour rendre visite à nos familles, notre ancien siège auto dans nos vieilles voitures était bien trop dangereux. Nous nous sommes donc renseignés via le site internet securanges.fr qui est un site totalement bénévole et je tiens à le souligner car les conseils que vous obtiendrez en magasins de puériculture ne seront pas objectifs étant donné qu’ils sont rémunérés par les marques elles-mêmes… Or ce site est indépendant et se base uniquement sur leurs propres tests/crash tests et retours clients. En gros, ils mènent leur enquête sur chaque siège du commerce pour la sécurité de nos petits et ce gratuitement. Nous avons donc opté pour un modèle bien plus sécuritaire et adapté à l’âge et au poids de notre puce. La coque pour le bébé à venir à aussi été choisie selon leurs conseils et cette dernière ne coute pas plus de 50 euros! Cela vaut donc le coup de se renseigner pour la sécurité au meilleur prix =)

lien vers leur blog : http://www.securange-leblog.fr/

lien vers leur groupe facebook : https://www.facebook.com/groups/securange/

 

5. Un tire-lait

Evidemment cet accessoire ne s’applique qu’aux mamans qui comptent allaiter. Le tire-lait à été mon compagnon nocturne pendant les premiers mois et que les tétées étaient encore irrégulières. Il m’a permis de tirer l’excédent de lait qui me faisait souffrir en pleine nuit (ou en pleine journée) et ainsi de pouvoir le congeler et l’utiliser pour plus tard quand j’ai repris le yoga et que papa s’est mis à garder notre fille. A l’époque j’avais un petit tire-lait manuel, très pratique pour emporter partout car il prend peu de place, est silencieux et facile à nettoyer. Je n’ai jamais utiliser de tire-lait électrique mais il parait que leur efficacité est bien meilleure (d’une grande utilité pour les mères qui comptent allaiter tout en travaillant ou qui donnent leur lait à des lactarium et ont besoin de récolter un maximum).

Bon à savoir : vous pouvez vous faire prescrire un tire-lait par votre sage femme, médecin ou gynécologue et le louer en pharmacie aussi longtemps que vous en aurez besoin et ce … gratuitement ! pas mal non ?

 

6. Des couvertures toutes douces et un traversin

Les premiers mois, nous faisions dormir Louise dans un traversin que nous pliions en deux, recouvert d’un tout petit draps housse (type draps housse de lit cododo). Cette installation créait une sorte de petit cocon (un peu comme le cocoon baby pour ceux qui connaissent) et lui permettait de se sentir enveloppée et en sécurité en plus d’avoir la tête plus haute que le reste du corps pour éviter les reflux. Afin qu’elle se sente encore plus comme dans un cocon, nous l’enveloppions d’un bloc (bébé+traversin) avec une couverture toute douce que nous calions sous le coussin pour qu’elle soit maintenue. La plupart du temps elle arrivait d’elle même à sortir ses petits bras et nous la retrouvions les bras au dessus de la tête à dormir paisiblement … =) Nous l’emmenions également partout avec nous! c’était bien moins encombrant et lourd qu’un lit parapluie et surtout bien plus confortable car il me suffisait de poser le cocon à côté de notre matelas pour l’avoir à portée de tétée partout où nous dormions.

 

Et je crois que c’est tout ! Honnêtement nous n’avons jamais vraiment eu besoin de plus … Evidemment nous nous servions de la table à langer et l’utiliserons encore pour la petite soeur, mais je ne la considère pas comme un indispensable car il est facile de changer son bébé sur un lit ou un canapé ou n’importe quelle surface un peu confortable recouverte d’une serviette de bain! Et puis ca prend de la place et tout le monde ne possède pas toujours un grand espace pour la poser. Pour la baignoire, nous en avions une (le top du top, sur pieds démontables, tuyau de vidange et tout et tout) mais elle nous a très peu servi car finalement nous avons toujours pris le bain avec Louise directement dans notre grande baignoire, c’était tellement plus agréable de pouvoir partager ces moments avec elle, et Johan s’est très vite approprié ces moments privilégiés avec sa fille <3 En fait, nous avons vraiment besoin de peu de choses pour accueillir nos bébés … un grand lit à partager tous ensemble, du temps, des bras et surtout beaucoup d’amour . C’est bien cliché comme image mais c’est pourtant la réalité. Nos petits bébés ne voient pas du tout la vie comme nous avons pris l’habitude de la vivre, nous, adultes pressés et toujours occupés.

Alors… Essayons de profiter de l’arrivée de ce nouvel être sur terre afin de prendre du recul sur notre quotidien et vivre la vie à travers les yeux tous neufs de nos bébés… =) Le reste nous parait bien futile une fois qu’on à saisi leur façon de ressentir les choses <3 Je vous souhaite de pouvoir connaître ces instants de plénitude et de grâce, comme suspendus dans le temps … <3

3 thoughts on “Nos outils “indispensables” avec bébé au quotidien”

  1. Bonjour,
    je parcourrais ton blog, lorsque mon homme qui revenait à peine de son jogging hivernal (-15 °C et plus de 15 cm de neige) et dont le parfum du café qu’il venait de préparer me titillait le nez , m’a lancée : “Défile dans les photos de cette fille”, je savais que c’est l’environnement qui avait attiré son attention. A la fin il a juste dit mine de rien :
    – j’aime bien cette fille,
    – Pourquoi ?, ai-je demandé,
    – Elle allaite son ou ses enfants, a-t-il rétorqué avant de filer.
    J’ai rigolé, je sais qu’il est pro-allaitement en tout lieu. C’est pour cette raison que j’ai décidé de te laisser ce commentaire.
    Bonne journée.

    1. c’est vraiment un drôle de commentaire! ^^ c’est marrant je trouve venant d’un homme de tilter là dessus ! merci en tous cas d’avoir pris le temps de m’écrire =) ca me touche beauocup. Belle journée à toi =)

      1. c’est vraiment un drôle de commentaire! ^^ c’est marrant je trouve venant d’un homme de tilter là dessus ! merci en tous cas d’avoir pris le temps de m’écrire =) ca me touche beauocup. Belle journée à toi =)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *