L’allaitement au sein de notre famille

 

Allaiter mes bébés a toujours été une évidence pour moi mais avant de tomber enceinte je ne m’étais jamais vraiment posé la question de la durée … Ma maman nous a allaités mon frère ma sœur et moi environ 2 mois et autour de moi je ne connaissais personne qui ai allaité donc très peu de références. Je ne sais pas vraiment comment m’est venue cette envie d’allaiter, peut être car je suis une grande passionnée de tribus à travers le monde et que la totalité d’entre elles nourrissent leurs enfants au sein des années durant sans que cela ne choque qui que ce soit. La plupart des peuples à travers le monde nourri ses enfants au sein d’ailleurs, pas nécessairement les tribus qui me fascinent tant ! Mais le fait est que dans nos sociétés modernes et occidentales nous sommes légèrement déconnectés de nos racines primaires. Une fois enceinte, j’ai donc commencé à me poser tout un tas de questions et un chemin a commencé à prendre forme dans ma jeune vie de maman. J’ai découvert le maternage, le portage, le cododo, l’allaitement non écourté, ou allaitement « long » comme on aime bien le qualifier ici en France et toutes ces choses me sont parues si naturelles et… instinctives ! Que c’est comme si ça me collait à la peau. Alors c’était décidé que j’allaiterai ma petite fille aussi longtemps qu’elle le souhaitera. Une fois Louise dans mes bras pour la première fois, mon premier réflexe fût de la poser sur mon ventre, mais pas tout à fait sur ma poitrine. J’avais entendu parler du réflexe archaïque qu’ont les nourrissons qui consiste à ramper d’eux-mêmes jusqu’au sein pour se nourrir, je voulais donc voir ça de mes propres yeux ! Je n’en avais parlé à personne, c’était ma petite expérience personnelle pour lui permettre sa première grande victoire hors de mon ventre et qu’elle puisse être fière d’elle. Mais c’était apparemment trop long pour le personnel médical qui a décidé qu’il fallait la poser tout de suite au sein pour ne pas perdre de temps et pouvoir faire les premiers soins derrière … Heureusement mistinguette tétait comme une vraie pro alors la mise en place a été plutôt facile. Les jours qui suivirent à la maternité je n’écoutais plus que mon instinct. Exit tous les avis extérieurs, il n’y avait que ma petite voix intérieure ainsi que celle de mon bébé qui pouvaient me guider. C’était vraiment grisant !

Une fois rentrés à la maison c’était comme si tout avait toujours été comme ça, comme si nous avions toujours vécu à trois. J’étais complète et totalement comblée et épanouie (malgré la fatigue et une bonne anémie qui me causait quelques malaises de temps en temps^^) et l’allaitement c’est gentiment mis en place tout seul… honnêtement, ça a été difficile le premier mois car ma poitrine à mis du temps à s’élastifier et à s’habituer aux tétées très très fréquentes de mon nouveau-né, et je crois que si je n’avais pas été très renseignée et si je n’avais pas écouté mon instinct je me serai mise à écouter les autres et mon allaitement n’aurait pas survécu. Aujourd’hui cela fait 27 mois que j’allaite Louise. Elle tète encore régulièrement, entre 3 et 5 ou 6 fois par jour selon son humeur ou son besoin d’affection et ce malgré le fait que je n’ai plus de lait depuis plusieurs semaines comme je suis enceinte de 5 mois. Elle est épanouie, très sociable, enjouée, heureuse, dynamique, mange de tout (sauf de la chair animale car nous n’en consommons pas nous-mêmes) et n’est presque jamais malade ( si elle est malade deux fois par an c’est le grand maximum ! ).

Je suis heureuse et fière de la relation que nous avons créée à trois avec Johan également car il a su trouver sa place de papa aimant et bienveillant, sans jamais me reprocher quoi que ce soit sur mon allaitement, il m’a fait totalement confiance là-dessus et ça n’a jamais empêché Louise d’être très attachée et proche de son papa. Je crois que pour quoi que ce soit dans la vie, la confiance, c’est la clé … Faites-vous confiance, ayez confiance en vos capacités de femme, de mère, et de mammifère. Ayez confiance en votre famille, votre partenaire, conjoint, enfant et profitez …. <3

1 thought on “L’allaitement au sein de notre famille”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *